charlinewb2

Charline Guibert est la commissaire invitée pour la première session du programme Entrée Principale.

Elle se trouve partie prenante de cette expérience inaugurale, avec la dimension d’inconnu et d’invention qu’elle comporte, l’énergie et l’ouverture particulières qu’elle requiert…

Charline Guibert, basée à Paris, mène sa résidence sous la forme d’une série de séjours réguliers d’une quinzaine de jours chacun.

Après des études d’Histoire de l’art et un master de Sciences et Techniques de l’exposition à l’Université Paris I – Sorbonne, Charline Guibert a poursuivi ses activités curatoriales à titre personnel tout en travaillant pour diverses institutions et structures d’art contemporain dans la région parisienne. Elle a notamment accompagné l’ouverture de la Maison Rouge – Fondation Antoine de Galbert, au poste d’assistante de communication, assisté Nathalie Viot, conseillère arts visuels au Département de l’art dans la ville à la Mairie de Paris pour l’élaboration et la mise en oeuvre de l’exposition Résidents (2003-2007, 38 artistes – 22 nationalités) à l’espace EDF Electra à Paris en Novembre 2007 – Mars 2008 et exploré, à ses côtés, les problématiques de l’art dans l’espace public. A partir d’’Avril 2008, elle a été administratrice du Centre d’arts virtuels Synesthésie (Saint Denis), où elle a co-signé plusieurs projets, dont l’exposition collective En Mai fais ce qu’il te plaît…

En parallèle, elle écrit des textes critiques et est membre active du Label Hypothèse, une structure collective de diffusion et de production d’art contemporain fondée en 2007. Elle a collaboré notamment aux cycles des huit expositions Nous ne vieillirons pas ensemble (2008-2010), Number Seven à la Galerie Sébatien Ricou à Bruxelles (Juin-Juillet 2010), et plus récemment un solo show de Nelson Aires dans le cadre d’Access et Paradox à Paris.