• exposition Mobile Cafeteria - Bandjoun Station (Barthélémy Toguo, Germain Noubi), Madrassa Collective (Aude Christel Mgba, Nadine Atallah) @ Rond-Point Projects Room - du 3 décembre 2016 au 7 janvier 2017 - photos © Emilie Segnarbieux

Exposition du 3 décembre 2016 au 7 janvier 2017
Vernissage le vendredi 2 décembre à 18h30

Lieu : Rond-Point Projects Room, 36 rue Ferrari, 13005 Marseille
Horaires : du jeudi au samedi de 14h à 19h et sur rdv

Un commissariat de Jacob Fabricius
Une exposition réalisée dans le cadre du programme Entrée Principale Session #6


Mobile Cafeteria est une exposition itinérante et participative imaginée par Bandjoun Station (Barthélémy Toguo et Germain Noubi), centre d’art contemporain établi au Cameroun, et le collectif curatorial Madrassa (représenté par Aude Christel Mgba et Nadine Atallah) autour de la dégustation de la première production du « Bandjoun Station Coffee », café 100% arabica, cultivé, torréfié et moulu sur le site de Bandjoun Station avec la participation active de la population locale. Dans le sillage de l’esthétique relationnelle, l’exposition est pensée comme un dispositif convivial propice à engager une réflexion sur les relations commerciales entre les pays du Nord et du Sud, leurs conséquences économiques, sociales et culturelles et leurs transformations possibles.

Initiée en juin 2016 à la Kunsthal Aarhus au Danemark au sein de l’exposition Something to generate fromdu Collectif Madrassa (elle-même partie intégrante du programme Collective Making, qui conviait plusieurs institutions et collectifs d’artistes à explorer le potentiel de l’institution comme vecteur de démarches de production artistique, culturelle et économique innovantes), Mobile Cafeteria a été récemment présentée à Londres dans le cadre de 1 : 54 African Contemporary Art Fair.

Pour sa première activation en France, le display de l’exposition, inspiré des cafés de rue africains dits « tournedos cafés », s’adapte aux caractéristiques de l’espace de Rond-point Projects, volume à la fois intime et largement ouvert sur la rue. Au travers des différents éléments présentés, le public pourra découvrir les activités de Bandjoun Station, et acheter des sachets de « Bandjoun Station Coffee » dont les emballages ainsi que les tasses qui les accompagnent, customisées par l’univers graphique de Barthélémy Toguo, détournent à des fins critiques l’esthétique des sociétés de café multinationales et des chaînes de coffee house. Produits en série limitée, ces articles sont proposés à un prix qui assure aux agriculteurs un salaire équitable tout en permettant aux visiteurs d’acheter des éditions d’artiste à prix abordable.

Bandjoun Station exploite trois hectares de terres pour produire notamment du café et des céréales (maïs, haricot…). Ce chantier artistique et culturel, prend tout son sens dans le travail qui y est mené en osmose avec la communauté d’accueil : acte à la fois artistique et agricole, démarche d’intégration environnementale et expérience sociale, il vise assurer l’autosuffisance du site et à offrir un modèle à la jeunesse locale en créant des liens dynamiques et équitables entre le collectif d’artistes résidents et leurs hôtes.

Une proposition de Jacob Fabricius, commissaire invité de la session #6 du programme Entrée Principale.
En partenariat avec Kunsthal Aarhus (Danemark)


 

bandjoun-600x300logo


logoEP2013


ENTRÉE PRINCIPALE


PROGRAMME